NACIOUN GARDIANO

Le Pèlerinage des Gardians à Lourdes.

                               Le XVIIème Pèlerinage des gardians, organisé par la Nacioun Gardiano à Notre Dame de Lourdes a eu lieu les  29 et 30 octobre 2016  sous la Présidence de Mgr Jean-Marc AVELINE, Evêque auxiliaire de Marseille.

                                       Le prochain pèlerinage aura lieu les 27 et 28 Octobre 2018,

 il sera présidé par Monseigneur  André MARCEAU Evêque de Nice.

Le Pèlerinage a  mis à l'honneur en cette année 2016, année jubilaire de la miséricorde, les Saints patrons des confréries de Charretiers des Carreto Ramado : saint Eloi, saint Roch et saint Jean .

                                              Programme réalisé en 2016 :

       Vendredi 28 Octobre 2016 : 21h00 Soirée animée par la chorale Ste Cécile de Barbentane à la basilique Ste Bernadette.
        
        Samedi 29 Octobre 2016    : 09h30 Messe d'ouverture en Lengo Nostre à la basilique Ste Bernadette. Après la célébration, procession vers le                                                                                    calvaire Breton pour le passage de la porte de la miséricorde par les pèlerins.
                                                                 13h45 : Rassemblement porte Saint Michel (Pèlerins en  costume, tambourinaires, gardians).
                                                                  14h30 : Salut à la Grotte suivi du Chemin de croix sur l'esplanade.
                                                                  21h00 : Procession Mariale aux flambeaux.

        Dimanche 30 Octobre 2016 : 10h30 Messe solennelle sur le parvis du Rosaire.
                                                                    16h30 : Procession eucharistique sur l'esplanade, suivi de l'envoi.
                                                                                   Chant de la Coupo
         
          Lundi 31 Octobre 2016 : 09h30 messe à la grotte.


Ce programme ne devrait pas subir de changement notoire en 2018

Quelques informations qui resteront valables pour  l'avenir :          

    Acheminement par les agences de voyages:
*Assurez-vous que les heures de retour du car vous permettent de participer à la dernière cérémonie du dimanche après-midi : Procession Eucharistique, envoi, chant de la Coupo, début 16h30, fin 18h30.

*Assurez-vous que le voyagiste a bien prévu de vous fournir le badge 2018 et le livret du pèlerinage nécessaires pour votre accès et votre participation active aux cérémonies du pèlerinage. Demandez le à votre voyagiste.

Plus qu'un permis d'accès, cet ensemble badge et livret (vendu 8 €uros en 2016) est la seule recette permettant de faire face aux frais d'organisation du pèlerinage (Frais de préparation, participation aux frais des Sanctuaires proportionnels au nombre de pèlerins participants, acheminement des chevaux, .........).
La plupart des voyagistes incluent dans leur prestation la fourniture de ces deux éléments. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez les acquérir, à la permanence que tient la Nacioun Gardiano à l'entrée des Sanctuaires (porte St Joseph) pendant le pèlerinage.

Autres:
La nacioun Gardiano peut mettre en relation groupes et particuliers pour un transport en commun et (ou)  hébergement  à des prix de groupes  négociés. 

                                               
      Par l'acquisition du badge, chaque pèlerin permet la réalisation du pèlerinage !

Costumes traditionnels:
Chaque personne désirant se costumer à l'occasion de sa participation au pèlerinage porte naturellement le costume traditionnel de son terroir (Pays d'Arles, Comtadin, Maritime, Niçard,..... etc..... ) .
En aucun cas, la Nacioun Gardiano n'impose un type de costume et se fait un plaisir  d'accueillir chaque pèlerin portant le costume traditionnel de son "païs".

Demandes de renseignements, précisions par message sur :
nacioun.gardiano@laposte.net

A l’attention des tambourinaires qui participeront au Pèlerinage des Gardians les 29 et 30 octobre 2016 :(ce paragraphe sera remis à jour pour le prochain pèlerinage)

Le premier rendez-vous pour les tambourinaires est celui qui précèdera la messe du samedi  (début 9h30) prévu à la sacristie de la basilique sainte Bernadette à 9h00 pour une information (concertation) par  le tambourinaire en charge de la gestion des musiciens . Les morceaux qui seront joués,  en fonction des tambourinaires présents, seront déterminés, généralement puisés dans la liste suivante :  
 la grenada ;  les 3 chedeville (cotillon du roy, menuet, rigaudon) ; le menuet de platee ;  le menuet de severan ; le menuet des vielles ; le bransle de la torche (Toinot Arbaud) ; la ronde de susato ; rondo mon amy (Susato); la pavane (Ballester); le menuet italien ;  le menuet cacalian (Maréchal) ; la sérénade (Arnaud) ; la sicilienne (Ballester) ;la respelido (F. Mistral) ; le magnificat (F. Mistral) ; cansoun dis avi (F. Mistral) ; magali (M. Mistral).
marches :  roudelet ; la cascarello ; le roi René  ; lou roumavagi ; les épées ; marche de toine ; marche des gens de la noce ; notre dame de la garde ; marche de l'academie 


Lors des déplacements, seront joués des marches à 2 temps.
Lors des offices, seront joués des morceaux à 3 temps se prêtant à la liturgie et réputés connus de tous les tambourinaires, indiqués au préalable  lors des regroupements avant cérémonies.
Un tambourinaire  sera détenteur de la fiche donnant le détail des interventions des tambourinaires, leur positionnement….. n’hésitez pas à le solliciter pour les modalités pratiques de vos interventions .
 
Principales interventions prévues :
Samedi  :
                         -Messe à Ste Bernadette à 9h30 ;
                         -Salut à la grotte RDV à 13 h 30 à la Porte St Michel. Les tambourinaires resteront à la grotte en jouant, afin de permettre à tout le monde de sortir de la grotte, puis iront sur le parvis rejoindre la chorale par le passage le long des fontaines pour le Chemin de Croix.
En cas de pluie plan B à Ste Bernadette : chacun reprend sa place comme le samedi matin.
                         - Procession mariale : rendez-vous sur le parvis du Rosaire dès 20 h 30.
Dimanche  :
                          -Messe sur le parvis du Rosaire : rassemblement à 9 h 30 à la porte St Michel.
                          -Eventuellement, sortie en défilé par la porte Saint Michel vers la ville.
                              Messe dans Pie X (en cas de pluie)
                          -Procession eucharistique : RDV à 16 h 00 sur le parvis du Rosaire.
                              En cas de pluie RDV à Ste Bernadette
 
      Fascicule  A l’attention des cavaliers qui participent au Pèlerinage des Gardians  :

 Bonjour à tous les cavaliers,
 La Nacioun Gardiano vous souhaite la bienvenue, que vous soyez un habitué de notre rendez-vous à Lourdes ou que vous nous ayez rejoint cette année seulement en ce haut lieu du catholicisme qui reçoit chaque année plusieurs millions de pèlerins !
Par le passé, les seuls animaux acceptés dans l’enceinte des sanctuaires de Notre Dame de Lourdes  étaient les chiens d’aveugles !
En 1985, grâce à leur sérieux et à leur « fé », quelques membres du conseil de la Nacioun Gardiano ont su convaincre les responsables des sanctuaires, que le couple Gardian /Cheval Camargue était indissociable, uni « pour le meilleur et pour le pire » et donc que les Gardians pouvaient faire leur pèlerinage à cheval.
A l’initiative du Marquis de Baroncelli, le Camargue est présent dans tous les moments importants de la vie des gens de notre pays. Cette présence constatée également, quand notre culture s’exprime dans la foi, a ouvert aux gardians et à leurs montures les portes de ce sanctuaire.
 Tous les malheurs de la terre viennent y chercher  une main tendue,  un espoir, celui que l’on qualifie souvent de dernier !
Quand tous les organismes de la société civile répètent : « on ne peut rien pour vous ! », on trouve écoute, réconfort et espoir à Lourdes.
Depuis le mois d’octobre 1985, tous les deux ans, à l’appel de la Nacioun Gardiano, soixante à quatre-vingt cavaliers et plusieurs milliers de pèlerins en costume traditionnel, participent à cette manifestation majeure de notre culture, dans notre langue, témoignage de la force et des valeurs de notre tradition.

On se retrouve ensemble en cette fin octobre, gens de  fe, gens de bouvine, gens de tradition, confrères, catho, uganaud, participants sans foi déclarée, pour ces deux jours au bord du Gave sur le lieu des apparitions.
Impossible de rester insensible à l’ambiance des sanctuaires et à la démarche des pèlerins lorsque nous sommes rassemblés sous le rocher. 
Vous trouverez ci-après tous les renseignements pratiques pour vous aider à participer pleinement au pèlerinage des Gardians, en chevaliers défenseurs de notre particularité culturelle, dans les pas de Folco de Baroncelli.


Quelques généralités :

Les chevaux sont acheminés uniquement en chars aménagés affrétés pour la circonstance.
 Les montures sont hébergées au foirail de la ville approvisionné en foin, paille et eau. (Marché du Tydos, route de Bagnères).Chacun soigne sa monture. L'image de la Nacioun Gardiano, la solennité du lieu et le programme dense des nombreuses cérémonies impose au participant un cheval en forme et en état, habitué aux manifestations publiques.
Les chevaux sont harnachés dans le respect de la charte en vigueur.
Pour gagner les sanctuaires, les déplacements des cavaliers sur la voie publique, encadrés par la police municipale, se font au pas en un seul groupe suivant les horaires fixés par arrétés municipaux, sécurité oblige.
Les heures de départ sont donc précises et à respecter scrupuleusement (le quart d’heure camarguais n’est pas reconnu dans les Pyrénées !) et les autorités ne tolèrent aucun déplacement de cavaliers en ville sans escorte policière.
Pour donner une image positive et rester groupés, les cavaliers se déplacent au pas par rangs de quatre. Les drapeaux suivent le véhicule de police, puis tour à tour viennent les manadiers, les divers fanions, les fers et enfin les cavaliers sans trident.
Le foirail se trouve à quelques trois kilomètres de la porte Saint Michel, passage où s’effectue généralement l’accès des cavaliers à l’enceinte des Sanctuaires, ainsi que leur sortie.
Dans cette enceinte où l’on ne fume pas, les cavaliers restent groupés, et effectuent leurs déplacements ou procession (4 par 4) dans une attitude digne et respectueuse du lieu, des cérémonies et des autres pèlerins.
La saison est favorable au port systématique de la veste (parfois même à la veste de pluie ou poncho). Dimanche, nous porterons la chemise blanche. Pensons à rendre muets nos portables !

Programme des cavaliers :

 Le Samedi matin, les cavaliers se retrouvent à 9h15 dans les sanctuaires devant la Basilique Sainte Bernadette (franchissement du gave aux ponts jumeaux) en tenue, à pied avec leur trident. Ils conduiront la procession d’entrée, accompagnant les statues dans la Basilique où ils leur feront une haie d’honneur dans leur progression vers le chœur. Elles y présideront la cérémonie d’ouverture en présence des trois drapeaux : Confrérie de St Georges, Nacioun Gardiano, Association des gardians professionnels.

Le samedi après-midi, rendez-vous des cavaliers au foirail : à cheval à 13h40, mise en place, départ 13h50 vers les Sanctuaires pour le salut à la Grotte. (Pour le déploiement du groupe en bataille devant la grotte : les deux colonnes de gauches s’arrêtent et sont ainsi positionnées à gauche des étendards, les deux colonnes de droite continuent, passent derrière les étendards pour se positionner à droite de ceux-ci).
Après cette cérémonie, le groupe se reforme (rangées de 4) pour le chemin de croix autour de l’esplanade finissant en bataille sur l’esplanade.
Retour au foirail, (sortie par porte Saint Michel) derrière la police.
 Le samedi soir : rendez-vous des cavaliers au foirail. Distribution des torches pour la procession Mariale. A cheval à 20h25, départ pour les sanctuaires 20h30
Procession aux flambeaux autour de l’esplanade (rangs de quatre) finissant en bataille sur l’esplanade face au parvis du rosaire. Retour au foirail.
 Le dimanche matin : rendez-vous des cavaliers au foirail (chemise blanche).
A cheval à 9h55, départ vers les sanctuaires à 10h00 pour la messe dominicale sur le parvis du rosaire. Séparation du cortège à l’arrivée sur l’esplanade pour un positionnement en bataille de part et d’autre des pèlerins.
(En cas de temps incertain avec pluie importante annoncée, la messe pourrait être célébrée dans la basilique souterraine, la décision étant prise le matin même. Dans ce cas de figure, les cavaliers participent à pied à la cérémonie, en groupe avec leurs tridents.)
Après la messe, à la porte St Michel, préparation pour la sortie des Sanctuaires en défilé à travers la ville (si autorisaion préfectorale) pour le retour au foirail : les filles costumées peuvent alors monter en croupe pour ce défilé.
 Le dimanche après midi :
Rendez-vous des cavaliers au foirail, à cheval à 15h50.
Départ vers les sanctuaires à 16h00 pour la procession du Saint Sacrement autour de l’esplanade. Fin de la procession en bataille sur l’esplanade pour l’envoi et le chant de « la Coupo ». Retour au foirail…. puis au bercail !

                                                                               ***************************************